Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 11:53

 

 

Alors, que faut-il penser de l'annonce de N. Sarkozy sur la suppression de la taxe professionnelle ? Je vais y aller aussi de mon petit crédo sur le sujet, y a pas de raison...

 

Or donc, cet impôt est payé par les entreprises et tombe dans l'escarcelle des collectivités locales pour faire fonctionner notre système : équipements sportifs, scolaires, culturels, transport public, construction et entretien des routes, action sociale, assainissement,... Dedans y a sûrement de l'inutile et du gaspillage mais, quand même, réduire de 50% un tel budget ! Gasp ! Je connais plus d'un entrepreneur local (bâtiment, travaux publics, artisans, transporteurs, restaurateurs, espaces verts, fabricants de matériels divers,...) qui risque de faire la tête si on lui dit que son plus gros client va réduire ses dépenses de moitié... Tiens j'ai un copain qui vend des balayeuses aux collectivités locales de la France entière. Je vais lui demander ce qu'il en pense.

 

Non, que tout le monde se rassure, rien ne va changer. On continuera à bitumer les routes et à ramasser les ordures ! L'argent manquant, qui continuera à venir compléter les autres ressources des collectivités locales, sera pris ailleurs: impôts plus élevés sur les sociétés, TVA régionales, impôts fonciers et locaux augmentés,... Vous voyez une autre solution vous ?

 

Attention on ne parle pas de 2 Milliards d'Euros d'économie avec la suppression de la vignette automobile en 2001, mais de 26 Milliards ! C'est bien pour ça que la réforme de cette taxe, injuste car elle pénalise l'investissement industriel et commercial, est annoncée par les gouvernements successifs depuis plus de 20 ans et ne se fait que par petits bouts. C'est d'ailleurs ce qui sera fait en 2010 et les années suivantes (d'où le chiffre de 8 Milliards évoqué par notre Président). En fait le principe de cette taxe se délite lentement, pour être remplacée par d'autres systèmes d'imposition. Comment croire qu'on puisse d'un coup supprimer 26 Milliards de recette ou économiser un montant équivalent ? Sur ce dernier point on sombre d'ailleurs dans le complet paradoxe avec l'annonce de 1000 projets d'investissement pour relancer l'économie en crise et la décision de supprimer les recettes qui serviraient à les financer. D'effet d'annonce en effet d'annonce, on en revient finalement à la fameuse formule, celle qui fait ses preuves à travers tous les ministères, inusable, qui ne coûte pas cher et que je vous offre en prime de fidélité à mon blog, faites en bon usage : « Demain, je rase gratis ! »

 

Ne partez pas ! Je vais finir ce billet par une petite anecdote sur le sujet :

 

En 2006 j'ai participé à une réunion à la Chambre de Commerce avec une poignée d'autres créateurs d'entreprise. Parmi eux il y en avait un qui créait une boutique de je-sais-plus-quoi. A un moment il demande au conseiller technique qui animait la réunion: « Pour mon commerce, va falloir que je paye une patente ? », « Ah, bonne question ! » lui répondit de manière très sérieuse le conseiller « Si vous voulez payer une patente, il faudra vous installer au Cameroun, parce qu'en France elle n'existe plus depuis 1975 ! ». Tout le monde évidemment pliés de rire dans la salle, dont nombreux – comme moi – qui ne savait d'ailleurs pas que la patente n'existait plus... Bon en fait le conseiller technique (très pro d'ailleurs, je tiens à le souligner) nous a ensuite expliqué qu'il y avait bien un impôt à payer, mais qu'il avait changé de nom pour s'appeler Taxe Professionnelle en remplacement de celui de patente qui existait depuis... 1791 !

 

Et oui, on l'oublie un peu vite mais cet impôt versé par les entreprises a été créé au moment de la Révolution pour ne pas faire supporter le poids des dépenses locales aux seuls citoyens et habitants. A bas la patente, dehors la taxe pro et vive la TVA régionale !

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Économie
commenter cet article

commentaires

natacha 29/08/2010 15:22


Salut.Je viens de le comprendre.Tu as un mp.Vaincu cette page économie, j'ai tous compris !Ne pas être défaitiste.
Merci pour les explications.


François 29/08/2010 15:10


Salut Natacha,

Les 26 Milliards représentent l'ensemble de ce que recevaient les collectivités avec la Taxe Pro. Sa disparition, comme elle avait été annoncée initialement par N. Sarkozy, aurait donc engendré une
perte budgétaire de 26 Milliards pour ces collectivités (la moitié de leur budget...).

Il n'en a rien été finalement puisqu'on n'a pas supprimé la Taxe Pro mais remplacé par un autre mot: CET - Contribution Economique Territoriale. L'ajustement réalisé a permis une diminution de 8
Milliards d'imposition des sociétés.

8 Milliards que l'État prend sur son budget (donc sur celui du contribuable) pour le reverser en compensation aux régions...


Natacha 29/08/2010 14:51


26 milliards ? Ce n'est pas 8 milliards ?


Natacha 29/08/2010 14:29


Têtu, je reviens à cette page économie !
Avec le dictionnaire)rires)))


Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr