Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 16:07
Au fil du temps des cerises

Houlala, le temps file et rien ne se passe sur ce blog, c'est quoi ce boulot ?

Bon, j'avais préparé un article sur le RSI mais, comment dire, j'en ai un peu marre en ce moment des zozos qui tapent sur le régime de sécurité sociale des indépendants sous prétexte de dénoncer des dysfonctionnements. Selon eux il vaut mieux créer une SASU et gérer son entreprise en tant qu'assimilé salarié plutôt que d'être gérant d'une EURL et dépendre du RSI. Grand bien leur en fasse, je ne vais pas me prendre la tête. Qu'ils deviennent assimilés salariés, cotisent 85% de leur revenu net au lieu de 50 et foutent la paix à ceux qui veulent conserver leur régime social d'artisan, de commerçant ! Merde ! Je m'énerve pas Germaine, j'explique. Bon, j'y reviendrai un de ces jours, c'est pas le moment.

Non, le printemps est là, mon cerisier est rempli de grappes qui promettent une récolte inégalée de cerises si les oiseaux le laissent tranquille. On ne voit pas bien sur la photo parce que tout est vert mais je vous montrerai quand les cerises seront mûres, promis.

J'en profite aussi pour faire mon coming-out. Oui, comme 7% des français âgés de plus de 15 ans, comme 70 000 maris chaque année, comme au bout d'un certain temps un époux sur deux me voilà dans la case « divorcé ». C'est comme ça, je ne vais pas m'étendre ici plus longtemps, mais il fallait que ce soit dit. Après m'être spécialisé dans l'équilibrage des machines, me voici à mon tour en équilibre. Sur le fil entre deux vies.

En équilibre, c'est le titre de ce film superbe sorti il y a quelques semaines :

Le scénario est assez convenu. C'est l'histoire d'un gars handicapé qui se bat pour s'en sortir et dont une femme tombe amoureuse, le tout en parlant à l'oreille d'un cheval. Bref le film ne risque pas de remporter la palme de l'originalité, mais l'interprétation de Dupontel vaut à elle seule qu'on s'y intéresse. Dès les premières images on est soufflé par les acrobaties qu'il réalise à cheval sans doublure, et puis il y a ce regard, cette force de caractère qui transparait dans ses yeux, dans ses gestes à chaque image. Albert Dupontel c'est le Patrick Dewaere des années 70 et 80.

La force d’interprétation de Dupontel face à son cheval me rappelle notamment cette scène ou Dewaere donne un coup de tête de rage sur le capot de sa voiture. Ce n'était pas prévu qu'il le fasse ainsi, pas prévu qu'il garde les mains dans les poches tout en s'assénant des coups qui auraient assommé un boeuf. L'effet est saisissant.

J'admire ces deux acteurs mais n'ai ni la rage intériorisée ni le culte de la désespérance qu'ils incarnent prodigieusement. La vie est douce, ne nous prenons pas la tête ! :-)

Repost 0
Published by François - dans Société Cinéma
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr