Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 10:17



Rions-z'un peu avec Alice en cette veille de Noël ! En deux mots voilà le contexte: j'envoie tous mes fax à l'aide d'un télécopieur et je les reçois par e-mail en utilisant un service devenu assez courant appelé... le fax par e-mail. On évite de gâcher du papier inutilement et la ligne téléphonique n'a pas besoin d'être monopolisée. Or donc, étant abonné chez mon amie Alice, je lui ai demandé de m'attribuer un numéro, ce qu'elle m'a gentiment accordé. Et tout fonctionne ainsi très bien depuis 2 ans, sans problème, à ma plus grande satisfaction. Je devrais dire « fonctionnait », car depuis une quinzaine de jours le système déconne. Plusieurs clients m'ont informé qu'ils n'arrivaient pas à m'envoyer de fax. J'ai essayé de chez moi: des fois ça marche, des fois non. Un fax-essuie-glace en quelque sorte !

En désespoir de cause j'appelle Alice. Voici le compte-rendu de nos échanges une fois le n° composé et **un peu** d'attente:

Si vous souhaitez des renseignements pour devenir client Alice. Tapez 1.
Si vous êtes déjà client Alice. Tapez 2.

2
Tapez les 10 chiffres de votre ligne téléphonique.

Ok
Attente.........

« Bonjour. Je vous écoute »

« Bonjour, voilà, alors je vous explique... Je ne reçois plus depuis 3 jours de fax par le service Fax d'Alice. »

« Êtes vous en zone dégroupée ? »

« Non »

« Avez-vous redémarré votre Alice Box ? »

« Heu, oui, enfin bon je vois pas bien le rapport... »

« Je vous mets en relation avec une personne de nos services techniques »

Bip
Si vous souhaitez une assistance technique au sujet de l'ADSL. Tapez 1.
Si vous souhaitez une assistance technique relative à votre messagerie. Tapez 2.
Si vous souhaitez une assistance technique sur un autre sujet. Tapez 3.

3
Tapez les 10 chiffres de votre ligne téléphonique.

Ok
Attente.........

 

« Bonjour. Quel est votre nom. », dit soudain une tendre voix à l'accent épicé d'un pays merveilleux (celui d'Alice peut-être ?)

« Bonjour, je m'apelle François Hureau, alors, voilà, je vous expli... »

« François Hureau. Quelle est votre adresse ? »
 
Je donne mon adresse. Il s'ensuit une discussion assez ubuesque dont je vous fait grace, la demoiselle désirant mon n° de téléphone portable pour pouvoir m'autentifier, alors que je ne l'ai jamais donné, ce qu'elle me confirme d'ailleurs. Bref, la suite:

«  Je ne reçois plus depuis 3 jours de fax par le service Fax d'Alice. »

« Ah. C'est que vous aviez souscrit un abonnement au moment du bas débit. »

« Heu, non, c'était il y a deux ans, par le biais de votre service Alice-Fax... »

« Attendez »

Nouvelle musique douce.

« Monsieur, je vous informe que Alice ne propose plus le service fax »

« .........  Gargllll ......... » [la c'est le bruit que je fais en entendant ça, entre celui de la chasse d'eau et celui du petit chat qu'on étrangle] « Mais, c'est pas possib'... Je suis en ce moment même sur le site d'accueil d'Alicefax et vous continuez à le proposer à vos abonnés, en expliquant tout comment c'est merveilleux et la façon de procéder pour s'inscrire... »

« Monsieur, avez vous une autre question ? »

La, en fait je prend conscience que les « conseillers techniques » des hotlines informatiques sont des personnes formées à répondre comme des robots (ce qui augure de ce qui nous attend sous peu...) et non à essayer de comprendre et résoudre le problème.

« Mais non, je n'ai pas d'autre question ! Ou plutôt si: qu'est-ce que je dis à toutes les personnes qui possèdent mon n° de fax, inscrit sur tous mes documents ? Et qu'est-ce que vous me proposez ? »

« Monsieur, je vous ai informé que alice ne proposait plus le service fax. Vous pouvez acquérir un télécopieur compatible dont voici les références... »


« Mais j'ai déjà un télécopieur ! Je ne veux pas en acheter un nouveau, je veux simplement continuer à recevoir mes fax par e-mail !!! Vous vous rendez compte de ce que vous êtes en train de me dire ? »

« Monsieur, je vous informe que alice ne propose plus le service fax »

« ...... »

« Monsieur, avez vous une autre question ? »

« ............ non ».

À la fin de cette discussion je suis resté scotché à mon téléphone, imaginant toutes les tracasseries qu'allaient engendrer cette petite blague.

Du coup j'envoie un mail rageur et non moins déterminé au service commercial de mon ex-amie Alice pour qu'ils m'expliquent la situation. Voilà la réponse:

Nous avons bien reçu votre demande concernant Alice Fax et nous vous en remercions.

Nous vous informons qu'il n'est actuellement plus possible de recharger le crédit Alice FAX et cela depuis 2006. 
[...]

Par conséquent, afin de pouvoir étudier au mieux le dysfonctionnement que vous rencontrez concernant la réception de vos fax, nous vous invitons à contacter votre assistance technique au 1033... [...]

Donc, en résumé:
- j'utilise un service qui n'existait déjà plus quand je me suis inscrit (en fait ils font une confusion entre le vieux système AliceFax et le nouveau, qui porte le même nom, de fax par e-mail),
- il faut que je rappelle l'assistance technique...

J'ai pas encore trouvé le courage.

Joyeux Noël à tous !


Note du 12/05/09: Pour ceux que ça intéresse et qui ont lu jusqu'au bout la suite du feuilleton est là

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2008 7 16 /11 /novembre /2008 15:46
Un petit coup de pub aujourd'hui pour Prisca, une assistante de direction qui s'est mise à son compte récemment. Cliquez ici ou sur le logo pour en savoir plus sur les services de cette toute nouvelle entreprise. La concurrence est rude dans le domaine, donc autant saluer les talents.

Je lui ai confié un travail de remise en forme des plaquettes commerciales de Mecadyn. Le résultat était celui que j'attendais, impeccable ! Le fruit d'une complémentarité entre un savoir faire technique et de bonnes connaissances en traitement de texte.

C'est grâce au site de l'APCE (l'Agence pour la Création d'Entreprise) que j'ai découvert le blog de Prisca et sa volonté de créer une activité d'indépendante après 10 années de salariat. J'en profite donc pour saluer l'initiative de cette agence, qui consiste à mettre à la disposition de tous les créateurs d'entreprise un espace blogs. Cela permet à certains de faire connaître leurs activités et à d'autres de décrire leur parcours de créateur. Un lieu très riche d'enseignements !

Partager cet article

Repost0
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 10:23



L'activité que j'exerce, la maintenance industrielle, est assez éloignée de l'artisanat tel que chacun peut l'imaginer. Un menuisier, un maçon, une coiffeuse, un bijoutier, tout le monde voit immédiatement le lien avec une profession artisanale. Et pourtant, comme d'autres qui travaillent pour l'industrie, j'appartiens à cette famille et j'en suis plutôt fier, inutile de le cacher.

Au départ pourtant, lorsque MECADYN a été créée, c'est vers la Chambre de Commerce que l'on m'a dirigé. Puis, au cours d'une réunion d'information dans cet organisme, le conseiller technique m'a demandé : 
- Est-ce que vous intervenez sur des machines ? Avez vous des actions de modification, de transformation ? 
- Oui.
- Donc c'est à la Chambre des Métiers qu'il faut vous inscrire !

Une découverte pour moi, qui pensait relever du monde industriel (commercial) ou libéral. Mais finalement je ne regrette pas d'appartenir à cette branche professionnelle. Ce n'est pas ce que je met en avant vis à vis de mes clients, exclusivement industriels, mais je me sens plutôt bien comme Artisan. Grâce à la Chambre des Métiers j'ai pu démarrer mon entreprise dans de bonnes conditions, avec un prêt sur l'honneur et des formations adaptées, notamment à l'intention des 'conjoints collaborateurs'. Les réunions auxquelles je suis convié, les échanges que je peux avoir avec d'autres entrepreneurs m'aident à construire une identité, celle d'une entreprise artisanale qui ne demande qu'à se développer.

J'encourage tous ceux qui veulent se lancer dans des métiers techniques à se rapprocher de leur Chambre des Métiers locale. Une bonne manière d'en découdre avec les règles de l'entreprenariat et la vie professionnelle indépendante.

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2008 5 05 /09 /septembre /2008 07:19
Doisneau - Les écoliers de la rue Damesme, Paris 1956

Voilà, les enfants ont repris le chemin de l'école, cartable au dos et mines réjouies !

La même impression subsiste au sein des entreprises. Quelle que soit l'activité, quelle que soit notre fonction, les premiers jours de Septembre marquent la rentrée. Pourtant certains n'ont pas pris de vacances, d'autres ont repris le boulot au 1er Août ou s'apprêtent à partir se reposer à leur tour. Mais tous nous avons besoin de ce rituel qui nous ramène à notre enfance: "Alors, ces vacances, ça s'est bien passé ?", "Les batteries sont rechargées ?" ou encore "Bien reposé ? Dis-donc qu'est-ce que t'as bronzé !".

Je pense à ça en ce moment lorsque j'appelle des clients. Et pourtant je suis dans un domaine d'activité, la maintenance, où les périodes de congés du personnel sont justement mises à profit pour réparer et entretenir les machines. Ça fait rien, je garde cette douce impression de les avoir quittés fatigués en Juin pour les retrouver frais et dispos en Septembre ! Pour la prospection c'est pareil, je me dis que cette période est la plus propice pour solliciter de nouveaux clients.

Alors allons-y ! Tous ensemble reprenons le chemin de l'école, allons musarder dans les rues de nos usines ou buissonner le long des chemins industriels !

Vive la rentrée ! 

Partager cet article

Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 13:35
Mecadyn c'est le nom que j'ai choisi au moment de créer ma petite entreprise le 1/06/2007 en associant les idées de Mécanique et de Dynamique. Pas très glamour mais adapté au monde de l'industrie où on ne compte plus les Mecaplus, Mecalux et autres Mecasoude.
 
Après avoir occupé différentes fonctions d'ingénieur depuis 20 ans dans plusieurs entreprises de mécanique (une grande puis 3 petites) je me suis lancé en Novembre 2006 en me mettant à mon compte. Tout d'abord en portage salarial pour tester la viabilité de ce projet qui me trottait dans la tête depuis un petit moment déjà, puis en entreprise individuelle.
 
Aujourd'hui l'entreprise fonctionne. Le chiffre d'affaires s'est développé correctement, même mieux que prévu grâce à des clients qui dès le départ m'ont fait confiance. Il me faut évidemment rester vigilant, sans cesse rester en veille, activer son réseau, prospecter de nouveaux clients et fidéliser les anciens. Activité commerciale classique quelle que soit la taille de l'entreprise mais qui se complique lorsqu'on est isolé. D'où la nécessité de bien se faire connaître et de commu#@%*§...

Alors voila, MECADYN a son site internet ici développé avec l'appui technique d'une petite société de Loches (37) que je salue au passage 
 
Et comme j'ai cru comprendre qu'il fallait faire un peu de buzz sur le Net pour mieux se faire connaître, je démarre aujourd'hui ce blog. Il s'adresse aux responsables de maintenance qui, entre deux interventions ou le week-end ;-), vont glaner sur le web des informations sur leur métier: maintenance conditionnelle, contrôles et diagnostics vibratoires, équilibrage, alignement,... enfin bref tout ce qui touche à la surveillance d'équipements mécaniques. Mes messages pourront aussi intéresser des créateurs d'entreprise qui, comme moi ont franchi le pas et se sont coltinés avec les diverses démarches initiatiques menant au Graal que constitue le statut d'indépendant ou de chef d'entreprise. Et puis au gré de mes interventions je parlerai sans doute des loisirs qui occupent mes journées lorsque je veux me détendre.
 
C'est parti...

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr