Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 14:01

becassine

Du plus loin que je me souvienne j'ai toujours lu des bandes dessinées. Même avant de savoir lire, car je devais avoir 3 ou 4 ans lorsque ma tante Marie-Pascale de 5 ans plus âgée seulement me lisait Becassine. Bien blotti dans le lit de la petite ferme de la Croix Héraut à Ecommoy c'est là que j'ai découvert ce premier personnage. D'autres ont suivi, au gré des abonnements à Fripounet, Pomme d'Api puis Okapi. Des bandes dessinées très chastes bien sûr, très tendres comme celle sur cette famille dont j'ai totalement oublié le nom de l'auteur mais pas les visages des deux bambins: David et Marion

 

pommeApi.jpg

Pomme d'Api n°7 - Septembre 1966

 

Leur petite soeur arrivée en 1967 a certainement influencé mes parents pour le prénom de la mienne de frangine née peu après: Cécile. C'était mignon comme tout, très catho, très jupe plissée mais bon, à 5 ans on s'en fout un peu. Grâce à eux j'ai appris à lire puis à découvrir d'autres bd, comme les incontournables Tintin, Asterix puis Lucky-Luke bien sûr. Avec mes frères on achetait aussi de temps en temps Pif gadget, derrière lequel se cachaient d'odieux communistes mais... à 10 ans on s'en fout un peu aussi. De ce journal je retiens surtout Rahan, cet homme de la jungle préhistorique si brave et intelligent, avec son collier de griffes et son coutelas en ivoire !

 

rahan.jpg

Rahan le fils des âges farouches !

 

Picsou Magazine était bien sûr aussi le journal à ne pas manquer, avec les frères Rapetou, Misstic et Geo Trouvetou. C'est à cause de ce journal qu'on a forcé notre mère à nous acheter le Manuel des Castors Juniors et à nous laisser partir en expédition dans la campagne pour faire du feu, construire des cabanes et des radeaux... C'est aussi à cette époque du début des années 70 qu'on a aussi commencé à lire les petits formats tels Zembla, Mandrake et autres Blek le Roc qui nous faisaient découvrir des dessins hyper-réalistes et des aventures typiquement américaines.

 

mandrake.png

 

Et puis, et puis... 1977, LA découverte ! Lors d'un séjour chez des amis de mes parents, devant mes yeux ébahis, voici que j'entrais dans un univers fascinant: celui de Gotlib, de Bretecher et de Reiser. De la Bande Dessinée inventive, délirante et enfin drôle. Les Dingodossiers par exemple usaient d'un second degré que l'on n'avait jamais vu ailleurs. Les Frustrés faisaient un portrait réaliste des gens qui nous entouraient avec un coup de crayon très épuré, minimaliste. Quant à La vie au grand air ou On vit une époque formidable n'en parlons pas, ce sont de véritables chefs d'oeuvre.

 

Après ça j'ai vu la BD d'un oeil très différent ! Adieu les Picsou Magazine et autres Spirou, et vive Fluide Glacial, L'Echo des Savanes, Métal Hurlant, Charlie Hebdo,...

 

gotlib.jpg

© Gotlib

 

De tous ces magazines c'est quand même celui de Fluide Glacial auquel je suis resté fidèle le plus longtemps. De 1978 en gros, époque où je commençais à l'acheter avec plusieurs copains pour limiter les frais, jusque 2004 où j'ai arrêté de l'acheter vu la pauvreté du contenu. De toute cette époque quel est le souvenir que je garderai le plus longtemps en mémoire ? (oui, je me pose des questions à moi-même, je sais, mais d'un autre côté si j'attend qu'on me les pose, enfin bref). Les Idées Noires de Franquin ? L'encyclopédie des bébés de Goossens ? Athanagor Würlitzer (Maëster), Jean-Claude Tergal (Tronchet), Carmen Cru (Lelong), Edika, Moerell, Coyote, Gaudelette ?... Finalement je vais peut-être rester sur cette image des Bidochon qui se suffit à elle-même pour me faire marrer:

 

bidochon.JPG

 

Depuis la "fin" de Fluide Glacial j'erre comme une âme en peine, lisant de-ci de-là quelques BD qui traînent. Et je me demande d'ailleurs si celles qui me font le plus marrer ne seraient pas par hasard celles que lisent ou ont lues mes fistons, sauf les mangas auxquels je n'ai jamais réussi à accrocher. Après Tom Tom et Nana je suis passé par Titeuf, Boule et Bill puis Kid Paddle. La boucle est bouclée !

 

kidpaddle.jpg

 

Bonne semaine à tous !

Partager cet article

Repost0
25 mars 2012 7 25 /03 /mars /2012 08:38

 

bandeauete2011v3

 

J'avais prévu de rédiger un article passionnant et argumenté sur les travaux de l'économiste hongrois Janos Kornai au sujet de l'économie dirigée et puis...

 

...une petite maison d'édition a eu la merveilleuse idée de décréter le 25 Mars comme étant la journée de la procrastination: Article du Monde.

 

 

Tant pis, je vais donc remettre à demain ce que j'avais prévu de faire aujourd'hui. Ça tombe bien car aucune journée mondiale n'est prévue le 26 Mars. Je m'empresse d'ailleurs de dire que j'aime bien ces journées dédiées à tout ce qui est important (le sida, la paix, les droits de l'homme, la faim, l'autisme,...) ou qui l'est beaucoup moins (le fromage, le pied, les gauchers, les pâtes,...).

 

Les propos des éternels grincheux me fatiguent bien plus que l'idée même de ces journées: "Ça ne sert à rien !", "C'est toute l'année qu'il faut s'occuper de ces problèmes !", "Il y a trop de journées sur n'importe quoi !".

 

La journée de la procrastination ne sert en effet à rien. Elle est donc parfaitement indispensable.

 

Bon dimanche à tous !

 

 

 

L'image qui illustre cet article provient de l'excellent blog "Procrastination active" du dessinateur Grug. À visiter sans attendre demain !

Partager cet article

Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 08:22

Animation_0001.jpg

 

Un petit coup de pub aujourd'hui pour des jeunes qui n'en veulent, pleins de talent et d'idées: les cinéastes en herbe de MEGALODON Production ! Ils sont une poignée et délirent depuis 3 ou 4 ans autour de sketchs imprégnés d'humour, de suspens et de jeux d'acteurs. Voici comment ils se définissent eux-mêmes:

 

Créée en 2008, Mégalodon Production se contentait : de Téléphones Portables en guise de Caméscope; de Windows Movie Maker pour faire tous les "Montages" de ses Courts-Métrages totalement improvisés et dégentés*.

 

Heureusement, cette Prod' a bien évoluée et elle vous propose de bien meilleurs Projets, rien que pour vous, ses internautes ! Du Matériel de Qualité (amateur, certe, mais largement suffisant), des acteurs sérieux (mais pas trop ^^), et surtout une organisation et une coopération incomparable !

 

 

Voici leur bande-annonce 2012, ça promet !

 

 

 

Ils réalisent un travail sérieux sans se prendre au sérieux. Continuez les jeunes, faites vous plaisir ! Et faites nous rire aussi, comme dans cette mise en scène d'un skecth de François Perusse (Les deux minutes du peuple):

 

 

 

C'est quand même plus drôle à voir qu'à écouter sur Rire & Chansons...

 

 

*Note du Traducteur: dégenté - et non déjanté - signifie sans doute en dehors des gens, il faudrait un interprète plus compétent que moi pour en être sûr. Interprrrrète ! Interprrrrrrrrrète !

 


Partager cet article

Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 08:40

1090516269

 

Je m'apprêtais à écrire un article passionnant sur la TVA quand l'actualité m'a rattrapé avec ce triste faire-part (oui, moi aussi je sais parler comme les journalistes de télé-magazine !): Whitney Houston est décédée.

 

Bon, je ne vais pas être long en trémolos car je ne sais pas grand chose sur cette artiste, sinon qu'elle avait une voix sublime (The Voice !), mais son décès m'a rappelé ce titre qu'elle chantait en 1985, douce époque où l'on pouvait encore danser joue contre épaule dans les boîtes de nuit:

 

 

 

 

Par ricochets successifs zet amalgames me sont alors revenus en mémoire tous ces slows au cours desquels il fallait jouer de subtilités et d'inventivité pour amadouer une jeune effarouchée, conquérir une belle insoumise. Je ne vais pas vous sortir le Still Loving You des Scorpions ou les multiples succès des Bee-Gees, mais qui ne se souvient pas de ce superbe Eternal Flame des Bangles ?

 

 

 

 

Close your eyes, give me your hand, darling
Do you feel my heart beating

 

Est-ce qu'on peut faire plus beau, plus attendrissant ? Ah ! Combien de coeurs fragiles avons nous fait battre avec nos copains en dansant sur ce type de chanson ?

 

Le problème est que la série de slows était limitée. Trois ? Peut-être quatre morceaux, pas plus. Il ne fallait pas perdre de temps. La première chanson pour apprendre à se connaître (en évitant évidemment les niaiseries du style "Tu viens souvent ici ?" ou "Qu'est-ce qu'une belle fille comme toi fait toute seule ?", non il fallait essayer d'être un peu innovant...). La deuxième pour nous mettre à l'unisson, nous effleurer, nous approcher. Tout en nous laissant bercer par des guimauves comme celle-ci entendue, ré-entendue et usée jusqu'au dernier sillon de 45 tours:

 

 

 

[Tiens au fait, qu'est-ce qu'ils sont devenus ces gars là ?...]

 

Bref, le dernier slow de la série devait être celui de l'estocade, celui où l'on arrivait à poser nos lèvres les unes contre les autres. Que d'émoi ! Et que de désillusions quand nos efforts se soldaient par un bref "Merci" ponctué dans le meilleur des cas par un bisou sur la joue...

 

Certains esprits mesquins diront que l'évocation de ces souvenirs suranés et sirupeux ne nous rajeunit pas. Je leur répondrai à la manière d'Alphaville:

 

 

 

 

 

Merci à tous ces chanteurs. Merci Whitney.

 

Partager cet article

Repost0
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 18:20

IMAG0005.JPG

 

Il y a quelques mois, entre deux articles on ne peut plus sérieux sur l'équilibrage dynamique et autres joyeusetés de la maintenance industrielle, j'avais proposé à mes lecteurs assidus un bref interlude basé sur mes souvenirs d'enfance. J'y parlais notamment de ces petits coureurs que nous utilisions mes frères et moi dans le sable de la cour ou sur le carrelage de la maison: Interlude.

 

Quelle ne fut pas ma surprise, à la veille de Noël de recevoir un colis, une boîte en bois avec cette inscription: "Faites de bêtises, mais faites-les avec enthousiasme !". Que recelait-elle ? Des osselets identiques à ceux avec lesquels nous jouions dans la cour de l'école, des billes en verre (le luxe par rapport aux modestes billes en terre, avec un calot en plus !), des dés et... mes petits coureurs !

 

IMAG0007

 

Je crois que même aujourd'hui je pourrais encore citer les noms de tous ces champions que l'on faisait courir dans le couloir de la maison: Esclassan, Danguillaume, Kuiper, Maertens, Agostinho,... C'est donc avec beaucoup d'émotion que je retrouvais ces noms sur le journal l'Equipe du 12 Avril 1976 qui accompagnait ce présent ! La une est consacrée à la victoire de Demeyer sur Paris-Roubaix, devant Moser et De Vlaeminck. Merckx courait encore à cette époque là. Poulidor aussi, pour la 17ème fois sur cette classique où l'on pouvait aussi observer les Ovion, Zoetemelk, Périn, Thurau, Sibille, Pollentier,...

 

 

Merci Natacha pour ce cadeau ! Merci pour cette si touchante reconstitution de mes jeux d'enfance, ma madeleine de Proust rien qu'à moi !

 

logoNat.gif

 

Pour tous ceux qui souhaitent acheter des jeux et jouets en bois je conseille vivement son adresse, aux Landes Génusson en Vendée, où ils trouveront leur bonheur ainsi que le sourire d'une personne attachante et généreuse.

 

 

Et puisque j'évoque ces souvenirs, j'en profite aussi pour saluer la gentillesse de Bernard Thevenet, à qui j'avais fait dédicacer cette photo de lui avec la mention adressée à mes frères et moi: Amitiés à François, Laurent et Olivier (et leurs petits coureurs). Un clin d'oeil au film "Le Vélo de Ghislain Lambert" avec Benoît Poelvoorde pour ceux qui se rappellent de la scène finale .

 

 

 

sc016474fb.jpg

Partager cet article

Repost0
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 15:58

halteres.jpg

 

 

En consultant les statistiques du blog aujourd'hui, quelle ne fut pas ma surprise de constater qu'une cinquantaine de visiteurs étaient arrivés ici en cherchant "Vassili Alexeiev". Il est vrai que j'avais fait un article évoquant cet haltérophile de légende il y a une quinzaine de jours, mais quand même... Est-il si célèbre que ça de par le monde pour que les gens se précipitent sur Google afin de taper son nom et savoir ce qu'il était devenu ? La vérité est beaucoup plus cruelle: Vassili est décédé hier, à l'âge de 69 ans, et j'imagine que de nombreuses personnes ont dû essayer d'en savoir un peu plus sur ce russe bedonnant mort dans une quasi indifférence.

 

Mais parmi ceux qui ont cherché son nom il doit aussi s'en trouver en grand nombre qui, comme moi, se sont rappelés avec nostalgie ces grands moments de télévision en noir et blanc où l'on regardait les jeux olympiques de 1972, 1976 et où cette puissance colossale nous fascinait. Ce champion extraordinaire (il fallut attendre plus de 20 ans pour battre son record mondial de 256 kg à l'épaulé jeté) était aussi un excellent acteur, jouant du suspens avec de longs moments d'attente et une minutie très particulière dans sa préparation. À chaque fois un silence impressionnant accompagnait ses multiples tentatives de record du monde. Bon, d'accord, à la fin de sa carrière il a eu quelques soucis avec le dopage. Oublions vite et regardons ensemble, l'une de ses apparitions, à Londres où il souleva 242 kg et des poussières:

 

 

 

 

Et pour ceux qui préfèrent le tennis de table, la musique et les jolies demoiselles, voici une vidéo qui m'a été envoyée cette nuit par une admiratrice hélvète qui se reconnaîtra et que je salue au passage . C'est de la musique électronique des années 90, le groupe Air pour ceux qui connaissent, avec deux charmantes joueuses qui manient convenablement la raquette. Des images de notre bon vieux jeu de Pong son également montrées sur ce clip qui réjouira les jeunes et les moins jeunes .

 

 

 

 

Bon week-end à tous !

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 09:34

tennis---tennis-de-table-550733-illustration.jpg

 

Comme je l'avais promis à mon médecin préféré je me suis remis au sport. Attassion, pas n'importe lequel ! Du tennis de table !

 

Dix ans que j'avais arrêté les entraînements et la compétition, si ce n'est quelques balles poussées contre les fistons dans le garage. Autant dire que la reprise a été difficile.

 

Certaines mauvaises langues diront biens sûr que le ping pong est un truc à la limite entre le sport et le jeu de société. D'autres raconteront qu'à la cantine du restau universitaire les joueurs de tennis de table laissent passer les haltérophiles devant eux. C'est pas faux.

 

Mais lorsqu'une fille doit choisir entre Vassili Alexeiev et Jean-Philippe Gatien, qui serait-elle tentée de choisir ? Hein ? Franchement.

 

DeuxSportifs.jpg

 

 

Ceci dit, il vaut mieux éviter d'avoir le profil de l'haltérophile et faire du ping-pong. Ça le fait pas. Surtout lors des conversations entre amis:

 

- et toi François, tu fais quoi comme sport ?

- du tennistable...

- du quoi ?

- du base ball !

- ah oui, très fun ! Bon, une p'tite bière ?

 

Une petite démo de Waldner contre Persson vous montrera quand même qu'on peut faire des trucs chouettes au ping-pong. Allez jusqu'au bout de la vidéo. C'est le même échange filmé par trois caméras et celle du dessus explique bien pourquoi les gens dans la salle crient "Oh !", "My Gaaaad !" ou s'évanouissent.

 

 

 

 

 

Bon entre deux entraînements au club de Loches je travaille aussi. Amoureux du tennis de table ou pas vous êtes les bienvenus chez Mecadyn, la dynamique au service de la mécanique depuis presque 5 ans !

 

 

  Clich--2008-09-16-09-30-48.jpgCliquez !

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 12:59

 

zen-attitude-300x199.jpg

 

 

Overblog qui déconne depuis deux semaines, Twitter en surcapacité, Google+ inconnectable... la vie est dure pour les geeks !

 

Du coup, plutôt que de faire un article puissant et vif sur l'équilibrage dynamique des pompes centrifuges en écoulement instationnaire, qui s'annonçait palpitant, je vais aller promener le chien et me contenter d'une petite vidéo. Elle fait partie de toute une série réalisée par Norman, un gars plein de talent et bourré d'humour. C'est grâce à Seb le photographe que j'ai découvert ça, et je l'en remercie au passage. Merci Seb !

 

 

 

 

Vous trouverez les autres sur ce site: Norman fait des vidéos. Là j'ai choisi celle consacrée au ping-pong car je compte m'y remettre aussi bientôt (tiens, ça pourra donner lieu à un article de blog ! C'est bon, coco, ça, le ping-pong ! C'est bon !). En attendant, je vous laisse savourer ce superbe échange. Du tennis de table tel qu'on l'aimait bien il y a encore quelques années (aujourd'hui ça va trop vite):

 

 




Bon dimanche à tous !
Et pour les maintenanciers, n'oubliez pas:
worker l
MECADYN et toute son équipe sont à votre service 24 heures sur 24 !

Partager cet article

Repost0
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 13:37

wine-sun.jpg

 

La période dure de maintenance est passée, l'heure est venue de se détendre et de se distraire un peu !

 

Lors de mon vagabondage sur le web, entre deux conneries lues sur Facebook (la Goutte, si tu me reçois, big up !) je suis tombé sur ce talentueux musicien nantais, Madeon, dont la video postée sur Youtube a déjà été vue plus de 3 Millions de fois en un mois (bon, j'ai jamais dit que j'étais un découvreur de talent non plus, hein).

 

La voila:

 

 

 

 

C'est pas franchement mon style de musique, pas du tout même, mais j'admire la performance, le talent. Et puis c'est une bonne occasion de clouer le bec à tous ces grincheux qui nous bassinent avec leurs sempiternels "Y a plus de jeunesse", "De not' temps on savait bosser", "On se plaignait pas". Hé, taisez-vous et regardez, écoutez ce p'tit gars de 17 ans ! Depuis tout gamin il travaille la musique, les sons, l'électronique, l'acoustique. À force de boulot il en connaît déjà plus à son âge dans ces domaines là que pas mal de vieux croutons et il en vit. Hier 19 Août il était en concert à Londres, demain à... je sais pas où.

 

Bref, ça nous change de Justin Bieber, non ?

Partager cet article

Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:14

 

http://www.rollerenligne.com/images/news/visuel_24h_roller_2011.jpg

 

 

Alors, dans le genre défi improbable et néanmoins fort sympathique, aujourd'hui... les 24 heures du Mans en roller !

 

C'était le week-end dernier et Pierre y a participé. Avec son équipe il est quand même arrivé 94e sur... 619 ! Pas mal non, pour un parigot. Si vous voulez voir ce que ça donne en temps réel sur un tour de circuit, c'est là:

 

 

 

 

 

N'empêche, la côte du Dunlop, elle doit faire mal aux jambes. Les gagnants de l'épreuve ont parcouru 883 kms à près de 37 km/h de moyenne et ont battu le record du tour en moins de 6 minutes. Des malades, je vous dis. Certains courraient même en solo, le meilleur d'entre eux se tapant 137 tours (573 kms) à 23,7 km/h de moyenne.

 

http://www.roller-skating.fr/IMG/jpg/IMG_8698.jpg

 

En tout cas ça m'a bien plu de suivre ça peinard en direct de mon salon à partir du site officiel de chronométrage . Bravo à tous, en particulier à toi Pierrot, et vivement les 24 heures 2012 !

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr