Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 13:17

Mecadyn vient de fêter ses 6 ans d'existence et continue à se développer sereinement malgré la criiiiiiise.

Message d'un p'tit poulet qui défend des poussins.

Le poulet devenu grand n'en oublie pas pour autant les poussins ses amis ! Il y a 2 mois je vous faisais part des misères que le ministère de l'artisanat et du commerce s'apprétaient à leur faire subir. Rien n'a vraiment progressé depuis. Sylvia Pinel reste sur ses positions : limitation dans la durée envisagée pour certaines catégories d'auto-entrepreneurs, et plafond abaissé pour les activités complémentaires. Ce sont probablement les propositions qu'elle soumettra au Premier Ministre d'ici quelques jours, à partir duquel un projet de loi sera soumis au Parlement puis voté en Septembre. De l'autre côté les représentants officiels des auto-entrepreneurs, la FedAE et l'UAE, s'opposent bien sûr à un tel projet, mais peinent à fédérer leurs troupes. Du coup, situation classique lorsque les syndicats ne sont pas assez mobilisateurs, des mouvements spontanés se créent à partir de la base. Parmi eux le plus connu est celui de défense des poussins, qui a réussi à obtenir près de 100 000 signatures sur sa pétition. Un bel exploit, dû en grande partie à la perspicacité de son initiateur principal (Adrien) et de son ami informaticien (Fred). Tous deux se sont mis dans la peau d'un volatile (en référence aux pigeons de l'automne dernier qui défendaient les start-ups) et ont inventé ce personnage à l'air grave affichant sa colère avec un slogan qui résume tout : piou-piou !

Message d'un p'tit poulet qui défend des poussins.

Tout est dit dans ce cri du poussin : le désarroi de cette dame qui vend des objets qu'elle fabrique, permettant ainsi de compléter les revenus de sa petite famille, tout comme la colère de monsieur qui fait revivre une activité de sellier sans faire de tort à personne ! Les témoignages des auto-entrepreneurs relayés sur le site de la pétition, sur twitter ou sur la page Facebook des poussins, ainsi que l'attachement que les français ont fini par avoir vis-à-vis de ce statut simple et pratique, me conduisent maintenant à être un peu plus ferme que je ne l'étais dans mon article précédent :

 

QU'ON LEUR FICHE LA PAIX !

 

Et ce n'est pas moi qui le dit, mais Bernard Maris, économiste reconnu et chroniqueur sur France Inter. Dans l'émission de Vendredi dernier (que vous pouvez ré-écouter ici) il répond à l'animateur qui lui demande s'il faut vraiment réformer le régime des auto-entrepreneurs par ces mots : « Je crois qu'il faut qu'on leur foute la paix, qu'on les laisse tranquilles... ». Venant de quelqu'un reconnu pour être économiste de gauche, voire même très à gauche, et en tout cas ne défendant pas les vertus du libéralisme, ces propos ont de quoi surprendre. Non, c'est simplement que Bernard Maris fait partie de ces personnes qui ont parfaitement compris ce qu'était aujourd'hui cette institution des auto-entrepreneurs : un régime simplifié permettant d'avoir des revenus complémentaires ou de tester une activité d'indépendant, dont l'ampleur est grande mais certainement pas au point de mettre en péril l'économie (0,23% du PIB...) ni de détruire des emplois. La seule chose sur laquelle il faut faire attention, comme le souligne d'ailleurs le rapport de l'IGAS-IGF, c'est sur le salariat déguisé. Des mesures permettant de renforcer les contrôles pourraient être prises, mais rien ne justifie que soit réformé le statut.

 

 

Message d'un p'tit poulet qui défend des poussins.

Alors, si tout le monde est d'accord, à droite comme à gauche, pourquoi en est-on là ? La seule réponse rationnelle que l'on peut apporter à cette question est que le débat est devenu justement irrationnel. Certaines fédérations d'artisans crient à la concurrence déloyale (alors qu'il n'y en a pas). Des personnalités politiques pensent que le régime auto-entrepreneur est une arnaque (alors que le seul effet pervers du système est le salariat déguisé, là aussi résiduel par rapport à l'énorme quantité d'AE tout à fait satisfaits de leur sort). La seule manière d'arriver à sortir par le haut serait de créer un débat serein entre les différents protagonistes. C'est ce qu'a fait par exemple la Chambre des Métiers du Jura, à l'initiative de son secrétaire général, Paul-Henri Bard, qui a réussi la performance de mettre autour d'une table des gens qui se détestaient et qui sont partis bras-dessus bras-dessous à la fin de la réunion, avec une série de propositions concrètes allant à la fois dans le sens de la préservation du régime auto-entrepreneur tout en rassurant les artisans exerçant leur activité sous un autre statut. Si vous voulez en savoir plus tous les détails sont ici : http://www.facebook.com/events/290941611041625/

Je souhaite sincèrement que le comité interministériel qui se réunira sur ce sujet prenne les bonnes décisions et ne s'enferme dans aucun dogmatisme politicien. Les poussins méritent qu'on les encourage, pas qu'on leur coupe les ailes !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

microsoft office helps 30/04/2014 14:32

Even chicken feels the motherly affection. It protects its own chick with everything it has. But we don' understand their feelings, I think it is time for humans to become vegetarian. That can make the chicken live in peace.

François 30/04/2014 14:41

Votre commentaire n'a aucun rapport avec le contenu de l'article mais il est trop marrant. Je le laisse ;-)

Sinon, ça marche bien ce genre de pub ? Parce que je ne pense pas que vous aurez beaucoup d'appels de la part des lecteurs de ce blog. Mais bon...

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr