Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 07:42

Bugs-Bunny.jpg

 

J'avais prévu de prendre un peu de congé en Septembre après les périodes denses d'activité de Juillet et Août. Je n'ai finalement pas eu à programmer de vacances, une embolie pulmonaire m'a conduit aux urgences de l'hôpital Trousseau où j'ai pu profiter d'une semaine de calme et de repos aux frais de la Sécurité Sociale .

 

Grâce à la compétence et à la gentillesse des médecins et internes qui composent le service Cardiologie du Professeur Bernard Charbonnier, ce séjour m'aura également permis de m'instruire sur le fonctionnement du coeur. Moi qui ne suis pas toujours très tendre avec la fonction médicale, j'ai trouvé avec Céline, Marc-Antoine, Laure, Mathieu et Audrey la possibilité de nouer des dialogues enrichissants et de sortir du traditionnel modèle paternaliste de la relation médecin-patient (vous savez, ce modèle dans lequel le médecin est persuadé de savoir et d'être objectif, le patient étant dans l'ignorance et devant acquiescer au principe thérapeutique). Qu'ils en soient ici sincèrement remerciés.

 

Il faut dire aussi qu'il y a un grand nombre de points communs entre la médecine et la maintenance conditionnelle. Dans l'une et l'autre des disciplines le praticien diagnostique, observe, soigne et répare. Seule change la nature du patient !

 

Qu'est-ce qui distingue finalement un coeur humain d'une pompe à membrane utilisée dans les process de l'industrie chimique ou agro-alimentaire ?

 

 

Coeur et pompe

 

 

Les deux organes sont des pompes déformables, le coeur étant néanmoins infiniment plus complexe qu'une simple pompe industrielle puisqu'il fait à la fois office de pompe hydrodynamique et de moteur électrique. Il s'excite et se régule lui-même ! Je me suis amusé à mettre en parallèle les courbes de l'électrocardiographie de mon coeur et celles d'une analyse vibratoire réalisée sur une pompe à engrenages:

 

courbes coeur vib

 

Les techniques pour analyser ces différents signaux ne sont pas les mêmes. Là où le cardiologue va se focaliser sur les paramètres de taille, de forme, d'amplitude de ces courbes temporelles, le vibrologue (j'ai pas trouvé d'autre mot...) va décomposer les signaux sous forme d'analyses spectrales et rechercher des harmoniques. Peu importe finalement la technique; l'un et l'autre comparent les signaux obtenus avec ceux d'une base de donnée "saine" et en tirent les conclusions qui s'imposent. Dans mon cas, vous le voyez sur les courbes le bloc de branche droit incomplet ? Moi non plus, mais le docteur averti si ! Et c'est le signe d'un ventricule droit aïgu, l'une des anomalies caractéristiques de l'embolie pulmonaire, à soigner impérativement. Et sans discuter ! 

 

Une autre ressemblance m'a marqué en ce qui concerne le traitement des signaux, la représentation vectorielle:

 

vectoriel.jpg

 

À gauche est représenté le vecteur QRS moyen dans le plan frontal d'une personne. Il sert à déterminer l'axe "électrique" du coeur, et donc à déceler les hyperthrophies, les déséquilibres. À droite il s'agit d'un balourd dynamique mesuré sur une roue de ventilateur. L'analyse permet de déterminer à quel endroit se situe le déséquilibre du rotor et son amplitude. Étonnant, non ? Enfin, en tout cas, moi ça me plaît.

 

Bon, on n'a pas encore trouvé le moyen de rééquilibrer un coeur aussi rapidement qu'on peut le faire avec une turbine industrielle, mais ça viendra peut-être un jour ! Après tout, les coeurs artificiels existent déjà et l'on parle dans un futur proche d'implanter des prothèses artificielles totalement autonomes. Ce serait une véritable révolution.

 

nurse

 

 

 

 

Et je ne voudrais pas terminer cet article sans parler du personnel soignant de l'Hôpital Trousseau. On parle souvent de leur compétence et de leur abnégation. J'y ajouterai la gentilesse ! Non contentes de soigner nos corps, les infirmières et aides soignantes pansent nos âmes et apaisent nos esprits. Merci, mille fois merci à toutes celles - et tous ceux - que j'ai croisés lors de mon séjour tourangeau. Et un bisou à Aurélie et Morgane qui suivent déjà ou ont décidé de suivre les traces de leurs aînées .

Partager cet article

Repost 0

commentaires

François 25/09/2010 15:21


Salut Olivier,

Et encore, tu n'as pas vu toutes les courbes ! ;-)


olivier 25/09/2010 14:49


Un article très intéressant, François. Quand on regarde un électrocardiogramme normal : on voit bien que le tien ne l'était pas du tout ! Ces amplitudes des deux pics sont impressionnantes.


François 20/09/2010 16:08


Merci Pascale pour ton gentil message !

L'infirmière n'est pas un fantasme, c'est aussi une réalité ;-)


EPIPHANE Pascale 20/09/2010 15:58


Euuuh... oui je voulais aussi faire un commentaire sur le fantasme de l'infirmière....Beau modèle !!!

Il paraîtrait que cela participe à la guérison !?

Sacré coquin !

Pascale E


EPIPHANE 20/09/2010 15:53


Très cher François,

Quelle surprise d'apprendre que tes "vacances" se sont déroulées dans un hôpital !
Mais je note que ton sens de la pédagogie et de l'humour n'ont pas été entaché par ce "soucis" médical.

Je te souhaite un prompt rétablissement et te remercie de ton optimiste et de ta générosité pédagogique !

Très cordialement

Pascale E


Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr