Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 07:18

usa_french_flag_image.jpg

 

Un article vient de me faire bondir ce matin dans la presse. Celui de 20minutes.fr qui relate ce qu'écrivent les journaux étrangers à propos de la grève nationale d'hier sur les retraites:

 

"La France doit regarder la réalité en face !"

 

Voila ce que proclameraient outre atlantique nos chers amis bouffeurs d'hamburgers, avec tous les poncifs habituels sur les français pleurnicheurs, les syndicats passéistes, les grévistes permanents. En bref nous serions de gentils fainéants à qui les courageux travailleurs yankees demanderaient de bien vouloir faire un effort !

 

Mais, pour qui est allé travaillé aux States, je peux vous assurer que le salarié français n'a pas à se sentir particulièrement honteux ni priviliégé par rapport à son collègue américain !

 

- Les 35 heures, par exemple, qu'on nous rabache sans cesse comme témoin de notre volonté de ne rien faire. Sait-on que la France a l'un des taux de productivité les plus élevés du monde. La valeur produite au cours d'une heure travaillée est de 57,4 $ chez les américains, et de 54,5 $ en France. La différence n'a vraiment pas de quoi faire pavoiser nos champions du travail ! Les allemands sont derrière à 53,3 $, les britanniques à 47,6 $, les italiens à 43,6 $, les japonais à 38,2 $, etc. Seuls certains petits pays à l'économie très concentrée ou à haute valeur ajoutée nous dépassent, comme la Norvège, le Luxembourg ou l'Irlande. (Source OCDE 2010)

 

- Sur le terrain, les salariés américains, anglais ou allemands n'ont vraiment pas de quoi se glorifier non plus de leur capacité de travail. Demandez donc à ceux qui ont eu l'occasion d'aller sur des chantiers ou dans l'industrie aux États-Unis ! Plus flexibles pour changer d'emploi les américains sont cependant nettement moins polyvalents à leurs postes que les français, n'exécutent que les tâches pour lesquelles ils sont missionnés et n'y dérogent pas. Et le côté rigoriste, luthérien d'un allemand oblige ce dernier à passer plus d'heures pour obtenir le même résultat qu'un français. Le sens des affaires ("business acumen") nous fait malheureusement défaut pour mettre autant en valeur notre production que ne savent le faire les anglo-saxons, mais c'est un autre débat...

 

- Quant aux fameux jours de grève, si nombreux que la France en serait sans cesse paralysée. Que disent les chiffres ? Toujours en utilisant la source officielle de l'OCDE (qu'on ne peut pas taxer d'être un office bien franchouillard) voici pendant les 5 années de la période 1996-2000 les jours non travaillés en raison de grève (pour 1000 travailleurs):

 

# 1   Denmark: 296   
# 2   Iceland: 244   
# 3   Canada: 217   
# 4   Spain: 189   
# 5   Norway: 135   
# 6   Korea, South: 95   
# 7   Ireland: 90   
# 8   Australia: 86   
# 9   Italy: 76   
# 10   France: 67   
# 11   United States: 60   
# 12   Finland: 55 

 

Si nous sommes à ce point les rois des jours de grève, je ne sais pas si les américains ont vraiment de quoi se vanter de leur place dans ce classement.

 

Donc à mon tour j'aurais envie de leur dire de regarder la vérité en face et, surtout, surtout, d'éviter d'essayer de nous faire la leçon !

       

  Edit (suite au commentaire de Céline, que je remercie au passage): Après avoir lu les courriers des quelques lecteurs américains qui s'intéressent à ce sujet sur le New York Times, je m'aperçois qu'il n'y a pas unanimité pour nous brocarder comme le proclame 20minutes.fr, loin de là !

 

     
  Elsie Brooklyn: "If America is the 'greatest' country in the world, then why are so many of us struggling just to get the basics?"      
  Dave: "Why are USA unions weak? Because the business agents would raise the retirement age to 105 if the management trustees told them to!"[...]"Hallelujah to France, Britain and the entire EU."      
  Chris: "Hmm, if Americans still had pensions that enabled them to retire at 60, the US unemployment problem would be solved. Solidarity with the French workers! Viva la France."      
  V Ray: "If the old do not retire, there will be fewer jobs for the young. Here, even college grads are working as waiters, and many remain unemployed. Lets face, the problem is that governments are now realizing that they cannot deliver what they have promised - which is the real problem."      
  Chris Dowd: "Compare and contrast American "protests" with those in Europe. Billionaire organized ineffective fake protests comprised of passive crowds- to real people fighting for their dignity."      
  E. Onegin: "Hooray for France! I never understood why here in America all of the middle and lower class workers go out of their way and kill themselves over the comfort and prosperity of their bosses."      
       
       
  Et finalement, tout au long des 5 pages de commentaires écrits en ce 7/09 on ne trouve pas tant de donneurs de leçons que 20minutes.fr veut nous le faire croire...      
     

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Économie
commenter cet article

commentaires

http://pchelpplanet.com 08/11/2013 12:56

The fact that the French are not really behind the Americans is a fact that has to be celebrated by everyone. The Americans are actually getting their work done due to better implementation of technology. The same model should also be followed here.

François 08/11/2013 13:34

Thank you for your comment. I appreciate. Even if it looks more like an advertisement than a comment...

François 09/09/2010 08:41


Suite au message de Céline et à la lecture des commentaires du New York Times, j'ai complété cet article.


François 09/09/2010 07:58


Merci Gautier, on se comprend ;-)

Céline, effectivement, tu as raison: 20minutes.fr choisit aussi de montrer ce qui l'arrange. Car si on lit les courriers des quelques lecteurs américains s'intéressant à ce sujet sur le New York
Times, il n'y a pas unanimité pour nous brocarder, loin de là ! Par exemple, Elsie Brooklyn dont voici quelques extraits (je laisse l'original pour éviter une faute de traduction): "If America is
the 'greatest' country in the world, then why are so many of us struggling just to get the basics?"

Et en lisant le reste des messages (http://community.nytimes.com/comments/www.nytimes.com/2010/09/08/world/europe/08france.html?sort=recommended) je m'aperçois qu'il y a finalement bien plus de
soutien que de dénigrement ! Évidemment ça ne reflète pas ce que pense l'Amérique profonde (qui s'en fout royalement) mais ça fait chaud au coeur. Je laisse Chris de Chicago conclure:

"Hmm, if Americans still had pensions that enabled them to retire at 60, the US unemployment problem would be solved. Solidarity with the French workers! Viva la France."


Céline 09/09/2010 07:26


D'ailleurs le choix de 20minutes.fr ne correspondrait-il pas à ce qu'il croit être une attente de ses consommateurs ?
Les poncifs sont toujours faciles à vendre puisqu'ils renforcent une idée préconçue. Et puis on a bien raison de penser ce qu'on pense puisque les américains le disent ;-)


Gautier 08/09/2010 21:15


Entièrement d'accord!
C'est sûr qu'on adore s'auto-critiquer. Et comme nous sommes aussi des râleurs hors-pair... je m'associe à ton cocorico. :-)


Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr