Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 08:52



Un petit topo sur l'équilibrage pour démarrer 2009 sans s'énerver.

Récemment je suis intervenu sur un pauvre vieux ventilateur qui criait à fendre l'âme. « Que vais-je devenir ? » disait-il « Mon moteur ne me tient plus, mes pales palissent et mes écrous écrouissent ! ». Nous l'avons ausculté, examiné sous toutes les coutures et diagnostiqué un sérieux balourd qui engendrait des vibrations insupportables dans toute sa carcasse. Il a suffi d'ajouter quelques grammes aux bons endroits pour remédier à ce défaut provoqué par une usure irrégulière des pales du ventilateur.

Ce n'est évidemment pas une nouveauté pour tous ceux qui fabriquent ou entretiennent des machines tournantes. Les remèdes sont bien connus même si pas toujours facile à appliquer (j'en ai déjà parlé ici: article sur l'équilibrage). En effet le balourd est une grandeur qui se définit par des forces réparties sur le mobile dans plusieurs directions. Pour le corriger il faut mettre la machine en rotation et observer les vibrations dans l'espace (en deux plans dans la pratique). C'est confus ? Un petit tour à cette adresse vous permettra d'obtenir des ordres de grandeur en situation réelle: calcul du balourd
(c'est sur le site d'un concurrent à qui je vais faire un peu de pub mais, bon, il habite à 600 km de chez moi alors...) 

On comprend, par exemple, qu'avec un ventilateur plat pesant 30 kg et d'un diamètre 500 mm, tournant à 2000 tr/min, il faudra limiter le balourd à 902 g.mm pour rester dans la norme (la qualité G=6,3 est la valeur standard pour ce type d'équipement). Cela signifie, comme il est écrit en dessous, qu'il ne faut pas dépasser 3.61 g de masse de déséquilibre sur le pourtour du ventilateur. Pas grand-chose ! Le poids d'un petit cube de métal de 8 mm de côté.

Et voilà pourquoi il suffit souvent de quelques rondelles d'acier bien réparties pour miraculeusement stopper les vibrations d'une machine usée mais encore vaillante !

Bonne année 2009 à tous !

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

François 06/01/2009 14:06

Re, Nicolas,

L'équilibrage dont tu parles concerne les phénomènes aérodynamiques que l'on corrige effectivement par différentes orientations d'axe ou formes de pales.

Mais même sur les hélices et, de manière générale, sur toute machine tournante, l'usure ou les défauts géométriques de fabrication engendre un balourd que l'on corrige en ajoutant ou en retranchant des masses. Comme sur une roue de voiture ! On n'a pas beaucoup d'autres solutions.

Nicolas 05/01/2009 10:28

Salut François,
Meilleurs Vœux pour 2009, tout d'abord.
Je penses, que nous sommes pas très loin des phénomènes d'aéronautique avec ces dimensions.

Ne crois tu pas qu'il faudrait orienter l'axe de rotation comme sur un avion hélice (environ 6°)dans le sens inverse de la rotation et changer le profil des palles sur le Fan pour redresser le système aspirant ?

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr