Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2008 1 15 /12 /décembre /2008 09:18
En cette période un peu difficile, une réjouissance: le prix du carburant ! A ce jour les tarifs à la pompe, en France, sont revenus aux valeurs de fin 2004. Un bon en arrière de 4 ans en moins de 6 mois !

Comme ça faisait un moment que me turlupinait cette lancinante question « Comment les prix de vente du carburant suivent-ils les prix de base du baril de pétrole ? » et que je ne trouvais aucune courbe comparative sur Internet, j'en ai fabriqué une. La voici:
 
Ce graphique a été réalisé à partir des données issues du site officiel du ministère de l'industrie donnant toutes les statistiques sur le prix de l'énergie en France et dans le monde. Une vraie mine d'or.

Les 2 courbes du haut représentent les évolutions du prix TTC de 100 litres de Super et de 100 litres de Gazole depuis Janvier 1986. En bas la courbe avec des carrés bleus c'est le prix du baril de pétrole sur le marché international (Brent) exprimé en dollars. La dernière courbe (les losanges) donne les mêmes chiffres du Brent, en Euros depuis Janvier 2002.

Et donc, à partir de ces courbes, on peut déduire plein de choses, que je vous délivre ici en vrac:

- le prix du pétrole brut a peu évolué entre 1990 et 2004 (entre 20 et 30 $ le baril) mais le prix du carburant à la pompe a augmenté de plus de 50% sous l'effet de l'inflation (coûts de transport, transformation, distribution,...) et de l'augmentation des taxes,
- depuis 2004 les pays producteurs de pétrole ont fait flamber les prix. Le baril est passé de 30 à 135 $ en 4 ans. Si le tarif TTC du Super à la pompe avait grimpé dans les mêmes proportions on l'aurait payé 5,20 € le litre cet été ! Ce qui nous a principalement sauvé c'est le taux de change élevé entre € et $. Pour les pays européens sous le régime de l'Euro, le prix du baril n'aura finalement augmenté 'que' de 180% en 4 ans (au lieu de 350% en Dollars). En baissant – légèrement – leurs marges les compagnies pétrolières ont adouci la flambée (elles y avait intérêt si elles ne voulaient pas voir la consommation chuter trop brutalement).
- les hausses et baisses du prix du baril sont répercutées quasi-instantanément sur le tarif des carburants. On le voit en 1990, 2000, 2006 mais aussi durant ces derniers mois comme le montre le graphique agrandi ci-dessous concernant la période 2007-2008 (la légende est la même que pour le graphique ci-dessus):

 

Un dernier élément visible sur le document: l'écart de plus en plus réduit entre le prix du Super et celui du Gazole. Pour 1 litre acheté il y a aujourd'hui à peine 5% d'écart entre les deux carburants alors qu'en 1986 le Gazole était en gros 30% moins cher que l'essence. Sympa pour tous ceux que l'on a incité progressivement à passer aux véhicules Diesel !

De toute façon, quelle que soit la répercussion du prix du pétrole sur les tarifs à la pompe, quels que soient les soubresauts du marché international, il faut se faire une raison: ce type de carburant a une durée de vie limitée. Encore 40 ans à ce régime là et on n'en aura plus. N'attendons pas qu'il coûte 10 € le litre pour changer de mode de consommation.



 

Partager cet article

Repost 0
Published by François - dans Économie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr