Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 11:22

Lorsqu'on démarre une activité comme indépendant il faut savoir à peu près où on va. La première règle est de faire une étude de marché et, si possible, d'avoir des clients potentiels avant de démarrer.
Une bonne approche pour cette phase de pré-création est le portage salarial, qui consiste à prendre un intermédiaire (un peu comme une agence d'intérim) qui facturera le client que vous avez déniché, paiera le salaire et les charges et... prendra une commission au passage (en moyenne 10% du Chiffre d'Affaire réalisé). Alors évidemment c'est coûteux mais moins compliqué que de créer une entreprise pour la fermer 6 mois après.
En fait le portage salarial s'est développé depuis une vingtaine d'années sur les carences du système administratif français:
- soit on est dans la case "salarié" (en cours d'emploi ou en recherche d'emploi),
- soit on est "travailleur non salarié" (indépendant, libéral, artisan, commerçant,...)
Or il existe de nombreuses situations intermédiaires: cadre entre deux emplois, retraité ou pré-retraité cherchant à compléter ses revenus ou créateur d'une entreprise cherchant à tester son activité. Dans chacun de ces cas le portage salarial répond au besoin alors que ni l'ANPE ni les agences d'intérim classiques ne le peuvent. Fin 2007 des accords professionnels ont quand même été signés pour encadrer cette pratique et donner de meilleurs droits aux portés. 
De toute façon, quels que soient ces nouveaux droits, le plus important est d'avoir un contrat laissant au porté la plus grande liberté d'action. A l'inverse il ne faut rien attendre de la société de portage en terme d'action commerciale ou de protection sociale (les ASSEDICs ne l'intègrent pas encore dans leurs prises en charge). Si on souhaite que cet intermédiaire ait les mêmes obligations et devoirs qu'un employeur classique, autant rester salarié...
Pour avoir utilisé le système je le défend volontiers, même si je regrette qu'au lieu d'officines privés ce ne soit pas l'État qui propose de tels services. 
Mais franchement, le plus vite possible il faut se dégager de ces structures coûteuses et sortir du no man's land:
 ou on devient salarié avec les droits précis qui s'y rattachent,
 ou on se lance en indépendant avec les risques et les avantages que cela procure.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nicolas 22/09/2008 21:50

Je suis vraiment heureux que tu acceptes d'écrire un article (frogetech@tele2.fr)
Sache qu'il est possible d'y placer une VIDEO en plus du reste.
Bravo pour ton blog, belle initiative!!

François 22/09/2008 16:06

Merci Nicolas,

Je ne manquerai pas de venir rédiger un petit billet sur la Maintenance Industrielle sur ton blog que je viens de parcourir avec beaucoup d'intérêt. Il n'y en a pas tant que ça qui traitent de l'industrie et l'idée est particulièrement originale d'y faire témoigner toutes les professions concernées par les BE.

A+

Nicolas 21/09/2008 15:05

Bonjour François,
je te propose d'écrire un article sur Frogetech et ainsi de faire parler de toi dans la catégorie EXPERIENCE sur le savoir faire de la maintenance industriel.
Ainsi Mécadine se fera connaitre un peu plus..

frogetech@tele2.fr
A bientôt
Nicolas

Présentation

  • : Le blog de Mecadyn
  • Le blog de Mecadyn
  • : Ce blog est centré autour des activités de Mecadyn, entreprise de prestation de service en maintenance industrielle. Au gré des circonstances il permet aussi des digressions autour de la création d'entreprise, la vie en société, les loisirs,...
  • Contact

Recherche

Texte Libre

LOGO_MADEINFRANCE.jpg

Droits d'auteur

Toute reproduction, diffusion publique et usage commercial du contenu de ce blog sont interdits sans mon autorisation.

Partageons...

http://www.wikio.fr